memoires de mines

Zoom sur… Mémoires de Mines / www.mineursdumonde.fr

S’il est bien un projet dont nous devions parler, c’est « Mémoires de Mines » !

Ce projet est porté par la Région Nord-Pas-de-Calais en partenariat avec l’INA (Institut National de l’Audiovisuel). Dans la lignée de « Mineurs du Monde » – qui propose d’ailleurs un séminaire international sur les questions de valorisation des territoires miniers les 11 et 12 avril prochains – et bien sûr du Louvre à Lens, la Région continue de créer des dynamiques autour de l’image de notre passé minier…

Quel symbole de l’alliance entre la « Mine » et la « Culture » que Mémoires de Mines !

« Mémoires de mines » est  en effet un site internet qui se veut une fresque polychrome du territoire de l’ex-bassin minier, qui est accessible de tous via le site internet www.mineursdumonde.fr ou via le site de l’INA http://fresques.ina.fr/memoires-de-mines.

Vous y trouverez plus de 250 vidéos sur les thèmes aussi variés que :

– le travail des mineurs

– leurs luttes sociales

– la reconversion des mineurs

et un domaine qui nous intéresse plus particulièrement – bien que peu connu du grand public et habituellement peu valorisé :

la mine et les arts !

Nous vous invitons notamment à aller voir une page intitulée « le temps des « loisirs ». Certes, nous aurions préféré un onglet qui valorise la « culture » (au sens large) et non pas seulement « loisirs » mais c’est déjà une introduction intéressante, qui pourrait encore être complétée par bien d’autres choses, par exemple les autres jeux sportifs pratiqués par les mineurs – ce que nous allons nous hâter de vous proposer dans un prochain article !

En attendant, voici l’article en question, agrégeant des domaines aussi divers que la colombophilie et la peinture :

http://fresques.ina.fr/memoires-de-mines/parcours/0007/le-temps-des-loisirs.html

Si votre intérêt se porte sur la peinture, allez voir la vidéo :

Peintres mineurs, un loisir une passion

A Douai s’est tenu le quatrième salon de peintures de mineur organisé par les Houillères. Ce salon témoigne d’un véritable phénomène social, dans le Bassin minier. Simons est allé à la rencontre de ces mineurs, peintres amateurs (dont Messieurs Guluch, Antoine Vanderveken, Jean Dasset) qui témoignent sur leur approche de la peinture. Pour eux, c’ est avant tout « une évasion, une méditation, une contemplation », »Une vie de couleurs et de formes ».

Si vous avez quelque origine du côté d’Hénin-Beaumont, vous pourrez visionner avec intérêt la vidéo suivante :

André Verchuren reçoit une lampe de mineur

André Verchuren accompagné d’une formation de jeunes accordéonistes d’Hénin-Liétard est interviewé par Pierre Célie. André Verchuren a fait ses débuts à Hénin-Liétard (aujourd’hui Hénin-Beaumont) où son père, ancien mineur, tenait une école d’accordéon. Un jeune accordéoniste lui offre une lampe de mineur. Il joue « La valse de la forêt » qu’il dédie aux mineurs.

Si après avoir visionné tout cela, vous avez encore envie d’en savoir plus il y a de quoi faire, non seulement le site internet donne des listes d’ouvrages à aller consulter mais la mission Bassin Minier et l’association Bassin Minier Uni ont récemment édité un livre avec pas moins d’une centaine de lieux témoins de ce passé à visiter … Parmi eux des musées sur la mine, des sites miniers dont voici quelques célèbres exemples :

– le centre historique minier de Lewarde, plus grand musée minier de france

– le site minier de Wallers-Arenberg

– le musée de l’école et la mine de Harnes

– la mine-image de Oignies

– le musée de la mine d’Auchel

– le musée de la mine de Noeux-les-mines

Pour terminer, une petite question : Qui a dit que dans le Nord on avait rien, mais qu’on était fiers?

Publicités